Qu'est-ce que le cuir synthétique ?

Catégories : Définitions du cuir

Que veut dire “cuir synthétique” ?

Vous vous demandez ce que veut dire l'appellation cuir synthétique ? Aussi appelée faux cuir, simili cuir ou skaï, cette matière se distingue du cuir véritable qu’elle vise à imiter, par sa composition faite en plastique. Elle est constituée de fibres non tissées, bien souvent en polyamide, contenues dans une résine, comme du polyuréthane. Il s'agit donc d’un morceau de textile enveloppé dans du plastique. Il n’y a là aucune trace animale.

Attention à ne pas confondre le cuir artificiel avec le cuir polyuréthane ou cuir PU, qui est une matière organique. Celle-ci est faite avec des peaux endommagées associées à des polymères de synthèse. Le cuir By-Cast est, quant à lui, une croûte de cuir sur laquelle est appliqué un film de polyuréthane.

image-couleur-cuir-synthetique

Les caractéristiques du cuir synthétique

Les avantages du simili cuir

L’utilisation du simili cuir est faite dans de nombreux accessoires et vêtements : chaussures, vestes, port-clés, étuis, etc. Son prix bien moins élevé que celui du cuir organique et son rendu esthétique en font une matière attractive.

D’autre part, le skaï offre une bonne résistance aux agressions extérieures. Il est dans certains cas imperméable à l’humidité (si un traitement spécifique a été réalisé préalablement), et respirant lorsqu’il a une structure microporeuse. De plus, son entretien n’a rien de bien compliqué.

Le cuir synthétique offre de nombreuses options de couleurs, de structures, de motifs et de formes.

Les inconvénients du cuir synthétique

Moins durable que le cuir, le simili cuir est aussi plus sensible à l’usure. Il ne conserve pas la chaleur. À vous de voir si cet aspect est davantage un avantage ou un inconvénient, en fonction de l’usage que vous en faites.

Il n’est pas toujours facile de faire la distinction entre du cuir synthétique et du cuir véritable, cependant plusieurs méthodes peuvent vous aider.

Comment différencier le cuir véritable et le cuir synthétique ?

Ces deux matériaux ne nécessitent pas le même entretien. La matière organique demande un réel savoir-faire dans sa réalisation. C’est pour cela qu’un mobilier en cuir sera plus cher. Le travail réalisé lors de sa fabrication est d’une grande complexité. Il faut parfois se montrer méfiant face à des vendeurs prêts à tout pour faire du profit et vendre à un tarif élevé. Nous vous expliquons comment faire la différence entre ces deux matériaux.

La différenciation par le toucher

Au toucher, le cuir animal est doux et chaud. En effet, il se réchauffe presque sur-le-champ lorsqu’on le tient dans les mains. La chaleur corporelle est conservée après avoir retiré le vêtement ou s’être relevé d’un canapé. La matière organique est toujours sèche. Un autre critère qui vous permettra de distinguer du vrai cuir facilement est le poids de celui-ci. En fonction de l’animal choisi, les peaux ne sont pas toutes aussi lourdes les unes que les autres. Cependant, ces matières pèseront toujours plus que le skaï. Celui-ci ne garde pas la chaleur. Il ne la laisse pas passer et il peut être un peu humide lorsque vous le touchez.

En cas de doute, n’hésitez pas à faire un test en enfonçant une aiguille dans la matière. Si celle-ci pénètre facilement, il s’agit probablement de cuir artificiel. Vous pouvez aussi verser une petite quantité d’eau et voir si celle-ci est absorbée ou non. Si le liquide s’intègre dans le matériau, il y a de grandes chances que celui-ci soit authentique.

La distinction par l’odeur

Le cuir organique se caractérise par une forte odeur. Votre odorat ne vous trompera pas. Quant au simili cuir, il sent le plastique. Faites tout de même attention, car certains fabricants peu scrupuleux vont jusqu’à utiliser des parfums de synthèse pour tromper les potentiels acheteurs.

Utilisez la vue pour ne pas confondre le cuir synthétique et le cuir véritable

Le cuir a contrairement au skaï, des imperfections. Il n’y a pas un seul et unique aspect puisque chaque peau est différente.

Comment entretenir du cuir synthétique ?

Nous vous recommandons de garder le simili cuir au sec. Celui-ci est naturellement souple et élastique. S’il est soumis à trop d’humidité, sa couche supérieure peut se durcir et se fissurer.

Faites attention à ne pas traiter cette matière avec des produits trop corrosifs. Préférez un spray adapté pour l’entretien du cuir synthétique. Servez-vous d’un chiffon doux légèrement humide. Puis, procédez au séchage en évitant de l’exposer au soleil. Ces conseils vous permettront ainsi de prolonger sa longévité.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Un doute sur la réparation cuir à effectuer ?


Demande de diagnostique

Vous avez un question ? Vous souhaitez un renseignement ? Vous souhaitez nous montrer un échantillon de cuir afin de diagnostiquer un problème ?

Envoyez-nous un message en précisant votre demande, et nous reviendrons vers vous rapidement pour vous renseigner.

Demander un diagnostic

Pour la période de Noël profitez de 15% de remise supplémentaire sur tous nos produits.

Utilisez le code ci-dessous

VUVPJBI9

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser
des statistiques de visites et améliorer la performance et les fonctionnalités de ce site. En savoir plus