Entretenir du simili cuir : nos conseils de pros

Le simili cuir, également connu sous le nom de cuir synthétique, skaï ou cuir artificiel connaît un grand succès, tant dans le secteur du mobilier que dans celui de la maroquinerie ou du prêt-à-porter. Sur un blouson, des chaussures ou un fauteuil, il se retrouve dans de nombreux objets de notre quotidien. Bien qu’étant artificielle, cette matière nécessite tout de même une attention particulière et régulière, ainsi que l’utilisation de produits adaptés. C’est la raison pour laquelle nous vous donnons tous les conseils utiles pour entretenir du simili cuir. C’est en leur portant le plus grand soin que vous conserverez vos canapés, fauteuils, vestes et sacs en parfait état durant de longues années.

Le simili cuir : définition

Le simili cuir est un produit plastique qui tend à imiter le cuir. Il se compose généralement de fibres (en polyamide la majeure partie du temps), enfermées dans une résine comme le polyuréthane. Il n’y a donc aucune trace de fibre animale. Il existe plusieurs qualités de faux cuir. Les plus beaux matériaux en deviennent parfois même difficiles à identifier. Les finitions possibles sont nombreuses et variées : imitation crocodile, brillante, mate, etc.

Comment reconnaître du cuir artificiel ?

Même si la matière plastique ressemble à s’y méprendre au cuir, celle-ci n’a pas d’odeur. Au toucher, la surface est douce, lisse et satinée. Tout comme le matériau organique, le skaï craint le soleil et l’humidité. Savoir comment entretenir du simili cuir vous permettra de maintenir l’éclat et la résistance du support pendant très longtemps.

Le skaï : les avantages et inconvénients

Le cuir synthétique présente plusieurs avantages. En effet, il est facile d’entretien et il supporte plus facilement les changements de températures et une faible humidité que son homologue organique à condition d’avoir suivi un traitement spécifique en amont. C’est une des raisons pour lesquelles son utilisation est régulièrement faite pour des selles de moto par exemple. Le plastique imperméabilisé permet aux objets de rester souples et protégés contre certaines intempéries. Cependant, il y a de nos jours des revêtements en skaï de mauvaise qualité qui circulent sur le marché. La couche protectrice en plastique est bien trop fine et la colle ne permet pas au film d'être maintenu correctement. Celui-ci en vient donc à se décoller en petits morceaux. Dans ce cas précis, il est extrêmement difficile de rénover ou de réparer la matière. C’est pour cela qu’il est important de faire attention lorsque vous choisissez un meuble ou un accessoire en simili cuir. Il n’est pas normal de voir un fauteuil s’effriter au bout de quelques mois d’existence. Pour pouvoir profiter de vos objets et meubles durant une longue période, il est fortement déconseillé de les exposer au soleil. Un nettoyage avec des produits spécifiques est également nécessaire. De plus, une imperméabilisation est primordiale, car la matière n’est pas hermétique et si elle n’est pas étanchéifiée, elle n’a que très peu d’efficacité contre les fortes averses. Cette opération sera aussi efficace pour protéger le matériau contre des agressions extérieures, telles que les frottements, le sébum et les incidents du quotidien.

Entretenir du cuir artificiel :

une opération indispensable Même si la matière est d’origine artificielle, elle requiert une attention toute particulière. Entretenir du cuir artificiel est la meilleure façon de prolonger la durée de vie de votre mobilier ou de vos accessoires. Le temps et l’usure peuvent altérer son aspect d’origine. Le skaï peut, par la suite, se dépigmenter, se craqueler, se fissurer, ou même se trouer. Pour éviter ces dommages, nous vous recommandons vivement d’adopter les produits adéquats et les bons gestes. Pour garder le faux cuir aussi beau qu’au premier jour, ne négligez pas les étapes détaillées ci-dessous.

Comment entretenir du simili cuir ?

L’entretien du cuir synthétique n’a rien de compliqué. Il vous faudra tout d’abord enlever les saletés sèches à l’aide d’un aspirateur ainsi que d’un tissu en microfibre humidifié. Ce geste est à réaliser toutes les semaines pour enlever les dépôts accumulés à la surface et éviter qu’elles ne s’incrustent dans la matière. Puis, procédez au nettoyage en profondeur tous les 3 à 6 mois. Pour cela, munissez-vous d’une brosse à poils doux. Déposer du savon cuir en fines couches en réalisant des mouvements circulaires suffit à dégraisser le support. Un produit adéquat est votre meilleur atout pour éviter d’endommager votre simili cuir. Il n’est pas nécessaire d’hydrater le cuir artificiel. En appliquant un vernis incolore ou un fixatif, vous apporterez une protection supplémentaire. Par défaut, le skaï n’est pas imperméable et il a besoin d’un traitement particulier pour le devenir. Alta Cuir vous propose un imperméabilisant facile à appliquer et qui ne dénature pas le support. Pour cela, utilisez un chiffon sec de type chamoisine, qui étale mieux le produit et apporte de la brillance. Puis, laissez sécher une journée à l’air libre. L’eau ne pourra alors plus s’infiltrer dans le matériau en risquant de l’abîmer. Il va de soi que cette phase est incontournable pour tous les vêtements ou accessoires utilisés en extérieur. Cette opération doit être effectuée régulièrement, dépendamment de l’usage que vous en faites. Entretenir un canapé en simili cuir est, bien entendu, une étape à réaliser souvent, car les risques de détérioration sont élevés. Il en est de même pour un sac que vous portez quotidiennement.

Certaines erreurs sont à éviter

De nombreuses erreurs sont à éviter lorsque vous nettoyez du cuir synthétique. Premièrement, sachez que le simili cuir n’aime pas l’humidité. De plus, il vaut mieux s’abstenir de le faire sécher en l’exposant au soleil qui risquerait de l’assécher. Ayez à votre disposition des outils adéquats et faites attention aux éponges abrasives qui peuvent détériorer la couche plastique. Laissez de côté les produits nettoyants chimiques, qui sont bien trop agressifs et les cosmétiques pour le corps humain. Vous risquez de fragiliser la matière et donc de la ternir, de lui faire perdre sa souplesse et son éclat. Le cuir artificiel pourrait alors devenir poreux et laisser s’incruster de nombreuses graisses et liquides.

Comment rénover et réparer du simili cuir ?

Votre simili cuir montre des dégradations, telles que des fissures, des craquelures ou des trous et vous ne savez pas comment lui redonner une seconde jeunesse ? Rassurez-vous, si votre mobilier ou accessoire est de bonne qualité, vous pourrez, sans aucune difficulté, le rénover. Si les dommages sont importants, vous aurez peut-être à opter pour une réparation du simili cuir. Cette opération est identique à celle réalisée pour le cuir. La seule exception étant qu’il n’y a pas besoin de mettre du primaire d’accroche. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de renseignements supplémentaires.

Un doute sur la réparation cuir à effectuer ?


Demande de diagnostique

Vous avez un question ? Vous souhaitez un renseignement ? Vous souhaitez nous montrer un échantillon de cuir afin de diagnostiquer un problème ?

Envoyez-nous un message en précisant votre demande, et nous reviendrons vers vous rapidement pour vous renseigner.

Demander un diagnostic

Pour la période de Noël profitez de 15% de remise supplémentaire sur tous nos produits.

Utilisez le code ci-dessous

VUVPJBI9

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser
des statistiques de visites et améliorer la performance et les fonctionnalités de ce site. En savoir plus